Blague histoire drole par : ALFred'errick

Posté le 29/11/2014 à 00:18

5 et 0 se disputent. 5 dit à 0 :

- Demain c'est mon anniversaire et je ne t'invite pas

0 répond:

- C'est pas grave de toutes façons je n'ai pas envie de venir

Le lendemain, tous les chiffres arrivent : 1,2,3.....

8 arrive mais 5 lui dit :

- Rentre je ne t'ai pas invité.Tu te crois malin ? Dehors !

8 dit:

- Mais si tu m'a invité !

0 répond :

- Non et  je t'ai reconnu malgré ta cravate!!

     
lolmetre : -294  

Blague histoire drole par : ALFred'errick

Posté le 28/11/2014 à 23:59

Un jeune homme cultivé qui fait du tourime demande à un vieux pécheur de lui faire traverser le fleuve  avec sa pirogue. Le vieux pêcheur accepte et ils montent dans la barque. Pendant le trajet le jeune demande au vieux :

- Connais-tu la géologie  et la biologie ?

Mais le vieux n'a pas été à l'école  et lui répond:

- Non.

- Tu connais au moins l'écologie ou la psychologie ?

Le vieux répond:

- Non

Alors le jeune homme le traite d’ignorant. Voilà que la pirogue se renverse , le jeune homme ne sachant pas nager crie:

- Au secours, à l’aide, pitié, sauvez- moi'

Et le vieux lui dit :

- ah! tu  connais pas la nagéologie ? Eh bien tu vas te noyologie et  mouriologie puisque tu ne respectes pas les papalogies.

     
lolmetre : 170  

Blague animaux par : ALFred'errick

Posté le 28/11/2014 à 21:44

Un maman moustique prévient ses petits:

- Ne vous approchez jamais de humains, ils essaieront de vous tuer.

- C'est faux maman, hier soir un homme a passé toute la nuit à m'applaudir.  

     
lolmetre : 427  

Blague histoire drole par : ALFred'errick

Posté le 28/11/2014 à 21:31

Deux sourds:

- Tu vas à la pêche ?

- Non, Je vais à la pêche

- Ah Je croyais que tu allais à la pêche

- Non, je vais à la pêche

     
lolmetre : -204  

Blague histoire drole par : ALFred'errick

Posté le 26/11/2014 à 16:08

Juan arrive du Mexique à la frontière séparant le Mexique des États-Unis en bicyclette. Il a un gros sac sur ses épaules. Le douanier l'arrête et lui demande :

- Qu'est-ce que tu as dans ton sac ?

Juan répond :

- Du sable.

Le douanier, incrédule, lui dit :

- On va voir ça... Descends du vélo.

Le douanier ouvre le sac et répand le sable qu'il contient sur le sol. Il fouille dedans sans rien y trouver.

- C'est bon, lui dit-il.

Juan ramasse le sable du mieux qu'il peut et repart sur sa bicyclette. Une semaine plus tard, la même chose se produit. Le douanier demande à Juan :

- Qu'est-ce que tu as dans ton sac cette fois ?

Juan répond :

- Du sable.

Le douanier, qui n'est toujours pas convaincu, décide de détenir Juan pour la nuit et d'envoyer un échantillon du sable pour analyse. Le lendemain, les résultats révèlent qu'il s'agit bien de sable. Il laisse donc Juan repartir sur son vélo. Le petit manège se poursuit tous les deux ou trois jours pendant les quelques années qui suivent. A chaque fois, le douanier fouille le sac de sable. Il envoie régulièrement des échantillons pour analyses de toutes sortes mais toujours sans rien trouver d'autre que du sable. Finalement, quelques années plus tard, Juan arrête de traverser la frontière en bicyclette avec son sac de sable. Un beau jour, lorsqu'il est à sa retraite, le douanier est en vacances au Mexique et rencontre Juan dans un petit bar sur la plage.

- Hé ! je te reconnais, toi! Tu n'est pas le gars qui traversait la frontière en bicyclette avec un sac de sable ?

Juan reconnaît le douanier et lui répond :

- Oui, c'est moi.

- Qu'est-ce que tu deviens ? lui demande le douanier.

- Je me suis acheté ce petit bar et je vis tranquillement, répond Juan.

Le douanier se décide finalement à lui demander :

- Écoute, je suis à la retraite et je n'ai plus aucun pouvoir. Je voudrais bien savoir une chose. Je n'ai jamais arrêté de penser à ça depuis que je t'ai vu la première fois. Juste entre toi et moi, tu faisais de la contrebande ?...

Juan esquisse un petit sourire et répond :

- Oui, et c'est comme ça que je me suis acheté ce bar.

Le douanier s'approche un peu et demande à voix plus basse :

- Et qu'est-ce que tu passais frauduleusement aux douanes ?

Juan répond :

- Des bicyclettes.

     
lolmetre : 309  

Blague hommes par : ALFred'errick

Posté le 26/11/2014 à 15:46

C'est un homme d'affaires qui traverse en voiture une région des alpes et qui a un peu de temps devant lui. Il avise un paysan qui surveille son troupeau.

- Alors, mon brave, c'est quoi ces bêtes là, mmmh?

- Des vaches. C'est des vaches.

- Ah, ha oui, mmmh, mmmh. Et ça fait beaucoup de lait, ces vaches ? - Ou là, oui. Les blanches, e'm donnent bien 10 lit' de lait par jour.

... ...Et les noires aussi, d'ailleurs.

- Ah, mmmh, mmmh, oui, bien sûr; et ces bêtes là, c'est quoi , hein ? - Des moutons.

- Holà, très bien. Et ça fait beaucoup de laine, ces... moutons ? - J'pense ben. Les blancs, m'en font vingt kilos par an. ... ...Et les noires aussi, d'ailleurs.

- oui oui oui. Et ces petites bêtes là, c'est quoi, alors ? - Des poules. Voyez ben.

- Ah, ah oui, bien sûr. Et ça vous fait beaucoup d'oeufs, ces poules ? - Ben, les blanches z'en font bien un par jour, bon poids. ... ...Et les noires aussi, d'ailleurs.

- Mmmh, oui. Mais, dites donc, mon brave, pouvez-vous m'expliquer pourquoi vous distinguez systématiquement les bêtes noires et les bêtes blanches puisque de toutes façons elles produisent la même chose ?

- AAAAAAAHH MAAAIIIIS Monsieur, ben hé, ho, c'est qu'les blanches, ben, ELLES SONT A MOI !!!! HÉ !!! .... ... ...Et les noires aussi, d'ailleurs.

     
lolmetre : -62  

Blague hommes par : ALFred'errick

Posté le 26/11/2014 à 15:08

C'est un automobiliste qui a écrasé un poulet et qui le rapporte à la ferme voisine en disant :

- C'est à vous ce poulet que je viens d'écraser ?

- Non, les nôtres ne sont pas aussi plats

     
lolmetre : 90